L’académie de Créteil s'engage vers plus d'égalité professionnelle et plus de diversité

Le renforcement de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences sexistes et sexuelles est une priorité de l’académie de Créteil.

Plan d’action académique pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 2022 – 2024

Portée par l’engagement fort du ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, l’académie de Créteil se dote, pour la première année, d’un plan d’action pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
Issu de la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 et du plan national d’action 2021-2023 pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes des ministères de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce plan détaille 23 actions en faveur de l’égalité et de la lutte contre les discriminations et les violences sexistes et sexuelles. Il a été élaboré selon une démarche participative et favorise l’implication de toutes et tous. Sa mise en œuvre est suivie par le secrétariat général et fait l’objet d’un dialogue régulier avec les partenaires sociaux.

Les 23 actions retenues sont réparties en 5 axes :

1.    Renforcer la gouvernance des politiques d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes
2.    Créer les conditions d’un égal accès aux métiers et aux responsabilités professionnelles
3.    Évaluer, prévenir et, le cas échéant, traiter les écarts de rémunérations et de déroulement de carrière entre les femmes et les hommes
4.    Mieux accompagner les situations de grossesse, la parentalité et l’articulation des temps de vie professionnelle et personnelle
5.    Prévenir et traiter les discriminations, les actes de violences (dont les violences sexistes et sexuelles), de harcèlement moral ou sexuel ainsi que les agissements sexistes

La cellule d'écoute académique

Depuis le 25 novembre 2021, date de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’académie de Créteil met à disposition des agentes et agents un nouveau canal de signalement des actes de violence, de discrimination, de harcèlement et d'agissements sexistes : stop-discri@ac-creteil.fr. Cette adresse électronique complète le dispositif d’écoute académique qui continue d’offrir à tous les personnels un espace de libre parole garantissant le respect de l’anonymat et de la confidentialité pour toute difficulté professionnelle ou personnelle, y compris pour des faits de discriminations et de violences sexistes et/ou sexuelles. La cellule d’écoute académique est joignable au numéro suivant :  01 57 02 68 34 du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. 

La mission académique égalité professionnelle femmes-hommes et diversité

La référente académique égalité professionnelle femmes-hommes et diversité (lutte contre les discriminations) est chargée, sous l’autorité du directeur des relations et des ressources humaines, d’impulser la politique des droits des femmes et de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Ses missions sont les suivantes :
 

  • Correspondance avec la directrice nationale de projet pour la labellisation égalité professionnelle - diversité du MENJS et du MESRI et référente locale de la politique du ministère dans ces domaines ;
  • Animation du réseau des référentes et référents égalité - diversité des DSDEN de l’académie ;
  • Information et sensibilisation des personnels académiques aux risques de discrimination ; écoute, information et orientation des agentes et agents en situation de discrimination vers les instances compétentes ;
  • Promotion, avec les responsables de la formation et de la communication, de toute action pouvant concourir à l'information et à la sensibilisation des agentes et agents à la prévention des discriminations ; en particulier, accompagnement du déploiement du plan de formation à partir de la rentrée 2022 ;
  • Contribution au diagnostic des risques de discrimination et à l’élaboration d’un plan de prévention adapté ;
  • Conjointement avec le secrétaire général adjoint - directeur des relations et ressources humaines, conseil sur la préparation des actes de gestion RH (recrutements, mobilité, répartition des primes et indemnités, entretiens d'évaluation, mise en pratique de la formation…) et sur leur traçabilité, afin de garantir l'égalité de traitement.

Mise à jour : mars 2022