L'APPRENTISSAGE

Choisir l'apprentissage, c'est devenir salarié tout en poursuivant des études en formation initiale, à tout moment de sa scolarité, à partir de la fin de classe de 3ème.

PRINCIPES

Recevoir un enseignement général théorique, professionnel et technologique en Centre de Formation d'Apprentis (CFA), ou dans une Unité de Formation en Apprentissage (UFA) rattachée à un établissement scolaire, afin de se former aux diplômes de l'éducation nationale et aux titres professionnels.

Acquérir simultanément une formation pratique en entreprise (ou dans la fonction publique), dans laquelle les apprentis ont un statut de jeune travailleur salarié (avec signature d'un contrat de travail), sous la responsabilité d'un employeur et avec l'accompagnement d'un maître d'apprentissage.

Les formations proposées en apprentissage correspondent aux évolutions du marché du travail, car elles répondent aux besoins des entreprises en termes d'emploi.

Tous les diplômes professionnels de l'éducation nationale sont ainsi accessibles par la voie de l'apprentissage : CAP, Bac professionnel, BTS, licence professionnelle.

Sur le site du ministère de l'éducation nationale :

Se former par l'apprentissage : l'apprentissage, pour quoi faire ? ; comment devenir apprenti dans un CFA ? ; quels secteurs professionnels et quels diplômes ? ; comment se déroule la formation dans un CFA ? etc.

Sur le site de l'Onisep :

L'alternance : contrats, formations en alternance, droits et devoirs de l'apprenti ;

Foire aux questions : réponses aux interrogations les plus fréquentes sur l'alternance.

 

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Pourquoi parle-t-on toujours d'alternance quand on dit apprentissage ?

Parce qu'un apprenti travaille en entreprise tout en continuant à aller à l'école : un apprenti, c'est donc à la fois un élève et un salarié.
L'alternance, c'est en général une semaine en CFA (souvent 39 h de cours par semaine), puis trois semaines en entreprise (35 h par semaine).

Onisep TV : un parcours de BTS. en apprentissage

Katarzyna est apprentie assistante de direction PME dans le cadre de la Licence Pro Manager de la petite entreprise. Elle nous parle de son parcours, du Bac au BTS. Assistant de Gestion PME/PMI effectué en alternance.

 

Un CFA, c'est quoi au juste ?

C'est un Centre de Formation d'Apprentis, une école en général spécialisée par type de métiers (l'hôtellerie, les transports...).
On y travaille en petits groupes : beaucoup de pratique en atelier mais aussi des cours de français, maths, anglais...

Ruptures de contrats d'apprentissage : que dit la loi ?

Durant les deux premiers mois de l'apprentissage, considérés comme période d'essai, le contrat peut être rompu par l'employeur ou par l'apprenti.
Au-delà de la période d'essai, le contrat se poursuit jusqu'à son terme, sauf dans certains cas...

Télécharger Bref n° 272, mars 2010 (lettre d'information du Céreq).

Comment trouver un CFA ?

Le mieux est de se rendre au CIO (Centre d'Information et d'Orientation) et dans certains services mis en place par les conseils régionaux (missions locales, PAIO, CIDJ, BIJ..).
Vous y trouverez des listes, répertoires, vous pourrez effectuer des recherches sur internet.

Autre solution : les Journées Portes Ouvertes vers février-mars.

Consultez les sites web de nombreux CFA en France (www.lapprenti.com).

Et pour trouver une entreprise ?

Commencez par cibler celle qui vous intéresse puis contactez les CFA qui disposent souvent d'un réseau d'entreprises, les chambres de métiers, de commerce et d'industrie...
Mais vous pouvez aussi vous adresser directement à une entreprise, utiliser des contacts professionnels familiaux ou personnels.
Attention ! les contrats d'apprentissage se signent à partir du 15 juin environ jusqu'à deux mois après la rentrée scolaire.

Consultez les offres de contrats en alternance (www.pole-emploi.fr).

Conseils pratiques pour décrocher votre contrat (site de l'Onisep).

Combien serai-je payé en apprentissage ?

Le salaire est modeste mais on n'a pas tout, tout de suite ! Il correspond à un pourcentage du SMIC : 25 à 75 % selon votre âge.
Ce salaire augmente chaque année. Mais il ne faut pas devenir apprenti pour toucher un salaire : l'objectif le plus important, c'est d'obtenir son diplôme.

Les études au CFA sont-elles payantes ?

Non, les études au CFA sont gratuites. Prévoyez cependant certains frais d'inscription et de matériel en fonction de la spécialité que vous aurez choisie.

MISSIONS ACADÉMIQUE DE CONTRÔLE PÉDAGOGIQUES DES FORMATIONS PAR APPRENTISSAGE (MCPA)

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel modifie substantiellement la gestion, l'organisation et le contrôle des formations par la voie de l'apprentissage. Elle abroge l'inspection de l'apprentissage, et lui substitue une nouvelle mission axée spécifiquement sur le contrôle pédagogique des formations par apprentissage conduisant à l'obtention d'un diplôme.

La composition de la mission de contrôle

Cette mission est composée, pour l'Éducation nationale :

  • des inspecteurs ;
  • des experts désignés par les commissions paritaires régionales / nationales de l'emploi (CPRE / CPNE) ;
  • des experts désignés par les chambres consulaires : Chambre de commerce et d'industrie (CCI) et Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA).

Elle est placée sous l'autorité du recteur d'académie.

L'objet des contrôles

Le contrôle pédagogique doit s'assurer que la formation délivrée permet l'acquisition des connaissances et des compétences attendues, prévues par les programmes d'enseignement général et le référentiel, dans de bonnes conditions et dans l'optique d'une réussite au diplôme.

Il peut donc porter sur l'organisation pédagogique de la formation en centre de formation et en entreprise : contenus de formation enseignés en présentiel ou à distance, positionnement pédagogique, contextualisation des activités professionnelles...

Il peut aussi concerner les méthodes et outils – notamment ceux de la pédagogie de l'alternance –, la conformité de la durée de formation, les compétences des formateurs et des maîtres d'apprentissage...

Un rôle de conseil et d'accompagnement des CFA

Au-delà des contrôles, la mission a un rôle d'information et d'accompagnement des CFA pour tout ce qui relève de la mise en œuvre pédagogique, notamment lors des rénovations de diplômes, ainsi que de la veille réglementaire.

Les inspecteurs disciplinaires peuvent être amenés à transmettre des informations aux CFA, et inviter les CFA à désigner des formateurs pour participer à des réunions d'information en présentiel ou à distance.

La mise en œuvre de l'évaluation certificative

La mise en œuvre de l'évaluation certificative relève de la compétence exclusive du certificateur. Tout CFA souhaitant mettre en œuvre le contrôle en cours de formation (CCF) pour un diplôme de l'éducation nationale doit être habilité (arrêté du 17 juin 2020).

Le dossier de demande d'habilitation ainsi que la notice explicative sont disponibles.

La demande doit être transmise à l'adresse : mcpa@ac-creteil.fr avant le 1er septembre 2021 pour une prise en compte à la sesssion d'examen 2022.

Le positionnement pédagogique

Les durées de formation pour les diplômes relevant de l'Éducation nationale et de l'enseignement supérieur (pour le BTS) restent fixées par le Code de l'éducation, au titre de ministère certificateur.

Ces durées de formation étant fixées, seule une décision du recteur permet de déroger à la durée de formation définie. Le recteur arrête sa décision sur avis de l'équipe pédagogique du CFA, qui a apprécié le dossier de candidature du candidat, en le complétant éventuellement par une vérification des aptitudes ou un entretien.

La durée du contrat est alors définie par une convention tripartite entre employeur, CFA et apprenti ou son représentant légal, annexée au contrat d'apprentissage.

Le dossier de demande de positionnement ainsi que la note académique sont disponibles.

Il doit être transmis au Bird à l'adresse : bird.inspection@ac-creteil.fr

Pour tout complément d'information d'ordre pédagogique ou réglementaire, vous pouvez contacter la coordonnatrice de la mission de contrôle :

Sabine Lestrade, inspectrice de l'Éducation nationale 2d degré

✉ mcpa@ac-creteil.fr

📞 06 86 15 97 82

LA PRÉPA APPRENTISSAGE

La prépa apprentissage consiste en un parcours d'accompagnement devant permettre d'identifier les compétences et les connaissances du jeune, de développer ses prérequis relationnels et de sécuriser son entrée en contrat d'apprentissage.

Elle vise ainsi à :

  • consolider les compétences de base qui peuvent être insuffisantes pour bien démarrer son apprentissage ;
  • conforter les compétences relationnelles et le savoir-être professionnel pour réussir à signer un contrat en apprentissage et s'intégrer dans le monde professionnel ;
  • mûrir son projet professionnel pour prévenir la rupture du contrat d'apprentissage qui survient parfois durant les premières semaines.

Les prépas apprentissage sont financées par le Plan d'investissement dans les compétences (PIC) par appel à projets de la Caisse des dépôts.

La durée de l'accompagnement

Elle varie de quelques jours à plusieurs mois en fonction de la situation du jeune et du projet qu'il poursuit. Elle se déroule en général dans un CFA.

Le public concerné

Les jeunes de 16 à 29 ans révolus souhaitant accéder à l'apprentissage, et plus spécifiquement :

  • les jeunes résidant dans les Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ou dans les Zones de revitalisation rurale (ZRR) ;
  • les jeunes qui n'ont ni emploi, ni formation, et qui ont atteint au maximum le niveau 4 (baccalauréat) non validé ;
  • les personnes en situation de handicap.

Attention ! Il ne s'agit en aucun cas d'une formation équivalente au Dispositif d'initiation aux métiers en alternance (DIMA), ce dispositif n'existant plus.