Accueil des élèves arrivant d’Ukraine dans l’académie de Créteil

À la suite de l'attaque menée par la Russie contre l'Ukraine, l'éducation nationale met en place des mesures pour l'accueil des élèves en provenance d'Ukraine.

Informations pratiques

La cellule académique "Ukraine" accompagne la scolarisation des enfants réfugiés ukrainiens. Coordonnée par le directeur de cabinet, elle est composée des doyens IA-IPR et IEN-ET-EG, de la CSAIO, du CASNAV, des DASEN des trois départements, du pôle médico-social, de la DAREIC, en lien avec les préfectures.

Vous pouvez contacter la cellule académique :

par mél : cellule.ukraine@ac-creteil.fr 

par téléphone (numéros verts) : 
Seine-et-Marne : 1er  degré : 01 64 41 27 55 / 2nd degré : 01 64 41 26 16 
Seine-Saint-Denis : 01 43 93 70 82 
Val-de-Marne : 01 45 17 62 83

Consultez les informations relatives à la scolarisation des enfants réfugiés ukrainiens dans les départements de l'académie :
Seine-et-Marne 
Seine-Saint-Denis 
Val-de-Marne

Scolarisation et soutien à l'apprentissage du français dans l’académie

Scolarisation et inscription

Votre enfant a entre 3 et 10 ans ? Pour inscrire votre enfant à l’école s’il est âgé de à 3 et 10 ans, les démarches sont à effectuer auprès de la mairie de votre lieu d’hébergement.
Votre enfant a entre 11 et 18 ans ? Si votre enfant a entre 11 et 18 ans, vous pouvez vous rapprocher soit directement du collège ou du lycée le plus proche de votre lieu d’hébergement, soit auprès des services de l’éducation nationale dans le département de votre lieu d’hébergement (DSDEN : direction des services départementaux de l’éducation nationale).
Pour les jeunes de 16 à 18 ans, qui n'étaient pas ou ne souhaitent pas être scolarisés, les DSDEN vous accompagneront également afin de trouver un emploi ou une formation professionnelle.

Soutien à l’apprentissage du français

Accompagnement des élèves : la maîtrise du français constitue un enjeu déterminant pour la réussite des élèves allophones.
Les unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) permettent aux élèves concernés d’être inscrits dans une classe ordinaire tout en bénéficiant d’un enseignement renforcé en français langue seconde, en fonction de leurs besoins et de leurs acquis linguistiques et langagiers.

Accompagnement des parents d’élèves : l'opération "Ouvrir l'École aux parents pour la réussite des enfants", menée en partenariat avec la direction de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité (ministère de l'Intérieur), est développée dans les territoires où les arrivants non francophones sont les plus nombreux, et significativement en éducation prioritaire, pour aider les parents dans l'acquisition de la langue française, la connaissance des valeurs de la République et la compréhension du fonctionnement et des attentes de l'École.
> En savoir plus sur la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés

Aides financières

Pour connaître les fonds sociaux mobilisables au bénéfice des élèves, nous vous invitons à vous rapprocher du directeur d'école ou du chef de l’établissement dans lequel votre enfant est scolarisé.

Les ressources pour les professeurs

Accueillir les élèves en provenance d'Ukraine et réfugiés ukrainiens

> Fiche Éduscol
> Parcours Magistère sur Éduscol
> CASNAV de l'académie de Créteil (ressources supplémentaires ici)

Évoquer la crise ukrainienne avec les élèves

> Ressources Éduscol
> Ressources Histoire-géographie et EMC Ac.Créteil 

Actions de solidarité dans l’académie

Les écoles et établissements scolaires qui souhaitent mettre en place des actions de solidarité peuvent contacter les associations agrées et impliquées au profit de l'Ukraine, notamment les associations pour lesquelles existent une convention au niveau national : la Croix-Rouge, Amnesty international France-AIF, le Secours populaire français ou Action contre la faim, etc.

Dans l’académie de Créteil, plusieurs actions de solidarité sont d’ores et déjà engagées :
- Lycée Louis-Armand à Nogent-sur-Marne (94) : en partenariat avec la Croix-Rouge, tournoi de tennis de table au profit de la population ukrainienne, à l’occasion de la Journée portes ouvertes de l’établissement, le samedi 16 mars 2022 de 9h à 15h30.
- Lycée Marcelin-Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés (94) : collecte solidaire en faveur des réfugiés ukrainiens organisée par le CVL et l'atelier européen de l’établissement.

Les ressources numériques proposées pour accompagner la scolarisation et les apprentissages des élèves arrivés d’Ukraine dans nos classes ne sauraient toujours suffire. La volonté d’accueil, la réflexion, l’investissement pédagogiques des équipes éducatives se heurtent parfois à des difficultés qui laissent les collègues démunis.
En plus des éléments déjà proposé sur le site dédié (http://casnav.ac-creteil.fr/spip.php?article1131 et https://casnav.netboard.me/accueil_eana_ukraine/), le CASNAV de Créteil propose un accompagnement pédagogique et humain.
Une coordonnatrice du groupe CASNAV-Ukraine est joignable par mail ou directement par téléphone le lundi
et le jeudi entre 9h et 17h au 06 10 29 95 51.
Elle pourra :
- recueillir vos demandes de conseils à distance ou d’interventions pédagogiques sur place.
- vous aider ponctuellement dans les échanges avec les élèves et les familles concernant des problématiques scolaires : elle aura un rôle de traduction, de médiation, d’explications éventuelles sur des questions d’orientation.

Elle n’aura bien sûr pas réponse à tout (les questions sociales et de santé ne relevant pas de son champ d’intervention), et pourra relayer des questions si nécessaires.

Quatre enseignantes, russophones voire parlant l’ukrainien, mobilisées à temps partiel pour cette mission, pourront intervenir sur site (et éventuellement à distance). Aucune intervention d’une formatrice n’aura lieu les mercredis et vendredis.

Le groupe priorisera les interventions là où plusieurs élèves arrivés d’Ukraine se trouvent dans une école ou un établissement sans UPE2A et / ou en réponse à des demandes reçues par notre coordonnatrice. Les enseignantes du CASNAV contacteront les écoles, collèges et lycées par téléphone pour déterminer le moment et les modalités d’intervention. Il pourra s’agir :
- de regrouper plusieurs élèves ukrainiens, retirés des cours ordinaires pour un temps, afin de leur proposer un rapport en FLE-FLS.
- d’intervenir dans une ou plusieurs classes ordinaires afin d’aider les élèves dans la compréhension du cours et la réalisation des tâches scolaires, le cas échéant d’aider l’enseignant à comprendre les difficultés de ces élèves.


En espérant vous aider ainsi au mieux, ainsi que les élèves et leurs familles, je vous remercie de votre engagement
dans cette situation de crise à laquelle notre école se doit de répondre.

Mise à jour : mai 2022