Un livre de l’académie 2023 dans chaque collège

Pour la deuxième année consécutive, le rectorat de l’académie de Créteil a décidé d’offrir un exemplaire du livre de l’académie au CDI de tous les collèges. Entretien avec deux enseignantes du collège Louis-Braille à Esbly (77).

Pour sa septième édition, le livre de l’académie  s’est inspiré de la devise des Jeux olympiques et paralympiques : « Citius, Altius, Fortius » (Plus haut, plus vite, plus fort). Sa réalisation même est le résultat d’un formidable travail d’équipe : le travail d’écriture d’élèves de 6e en partenariat avec un auteur parrain, mais également le travail des élèves du lycée professionnel Alfred-Costes à Bobigny (93) engagés dans la réalisation graphique et la conception de ce véritable livre (ISBN : 978-2-11-139635-7).
L’ambition du livre de l’académie est de susciter et cultiver le goût de la lecture et de l’écriture. La découverte de cet ouvrage pourra également servir à développer les compétences orales des élèves en proposant une mise en voix collective d’un des textes au travers du dispositif académique La sonorisation du livre de l’académie.
Pour la deuxième année consécutive, le rectorat de l’académie de Créteil a décidé d’offrir un exemplaire du livre de l’académie au CDI de tous les collèges, afin de faire découvrir à leurs élèves, grâce à l’action des professeurs documentalistes, les textes de leurs camarades et d’auteurs contemporains sur la devise olympique.
La rectrice de l’académie de Créteil souhaite aux collégiens autant de plaisir à lire « Citius, Altius, Fortius » que les élèves impliqués en ont eu à le réaliser.

Entretien avec deux enseignantes du collège Louis-Braille à Esbly (77)

Le CDI

Il y a 4 ans, une réflexion sur l’impact de l’aménagement des espaces éducatifs sur la pédagogie et le climat scolaire a été engagée. L’objectif était de réaliser un CDI capacitant c’est-à-dire qui répondait aux besoins et idées de l’équipe : besoin d’accomplir, besoin d’appropriation, besoin d’un cadre sécurisé et besoin de partager, mettre en commun. Enrichi de nouveaux espaces, le CDI est un espace lumineux et assez vaste.
Il accueille et réunit les élèves et favorise les échanges. Il est en perpétuel renouvellement puisqu’il propose des expositions – par exemple de travaux d’élèves réalisés en classe ou lors d’un atelier manga -, présente des œuvres, propose un mur d’expression ou d’autres temps forts. Une des particularités de ce CDI est qu’il s’étend en dehors de ses locaux puisque des malles thématiques sont disponibles dans d’autres espaces du collège comme, par exemple, en salle de permanence. Les élèves se mettent parfois dans la peau d’une bibliothécaire ou d’un magasinier en gérant le prêt des livres ou en déplaçant des choses, ce qui leur permet d’avoir un aperçu de ces professions et de contribuer à la vie de ce lieu commun.
Toutes ces activités contribuent à développer les compétences documentaires, informationnelles et psycho-sociales des élèves.

Le livre de l’académie au collège

Ce recueil très riche relève un défi ambitieux qui demande de la créativité comme La plus belle histoire du monde des élèves de la classe de 6e E du collège Elsa-Triolet à Saint-Denis (93) l’évoque. Par ailleurs, la thématique permet de voir les points communs d’une classe et d’une équipe et les similarités d’un auteur avec un sportif de haut niveau.
Le fait que les textes sont écrits par leurs pairs fait écho auprès des collégiens. La multiplicité des textes courts permet de s’adapter à des lecteurs de différent niveau.
Les reporters du P’tit Braillard, publication du collège qui allie un journal papier, des reportages radiophoniques et des vidéos, devraient consacrer un numéro aux valeurs du sport et ainsi faire le lien avec le livre de l’académie.

Bonus

Une classe de 6e composera des haïkus sur la thématique des valeurs du sport (projet mené par la professeure documentaliste et une professeure de lettres en ligne avec la médiathèque).

La professeure de lettres

Je trouve qu’il est pertinent de faire travailler des élèves sur des thèmes en lien avec l’actualité et que les valeurs du sport transcendent tout à chacun. Le respect, le dépassement de soi, se fixer des objectifs à atteindre : autant de valeurs universelles et transversales que les enseignants essaient de transmettre à leurs élèves.
J’apprécie le fait le livre de de l’académie 2023 est le fruit du travail d’auteurs, d’élèves de 6e et de lycéens. J’ai été particulièrement émue par Les yeux de la victoire qui évoque l’entraide, la persévérance, l’inclusion et la lutte contre le harcèlement. De quoi inspirer mes élèves de 6e qui composeront des haïkus sur la thématique des valeurs du sport.
Enfin, comme évoqué par ma collègue professeure-documentaliste, la lecture du livre académique pourrait être intégrée à un projet d’olympiades que créeraient des élèves de 3e pour les élèves de 6e, dans le cadre d’un EPI liant le français, l’EPS et l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Ainsi, les élèves de 3e pourraient choisir les épreuves, en écrire les règles et assurer l’encadrement de leurs jeunes camarades. Ils pourraient aussi présenter des exposés sous forme de prises de notes visuelles. Ce travail interdisciplinaire pourrait être présenté par les élèves de 3e à leur épreuve orale du DNB.

Le livre de l’académie 2024

Le thème du livre de l’académie 2024 est Faire équipe, ensemble. Neuf collèges de l’académie de Créteil y participent :
-    La-Rochefoucauld à La Ferté-sous-Jouarre ;
-    Paul-Éluard à Montereau-Fault-Yonne ;
-    Honoré-de-Balzac à Nemours ;
-    Jean-Zay à Bondy ;
-    Georges-Politzer à Montreuil ;
-    La-Courtille à Saint-Denis ;
-    Molière à Ivry-sur-Seine ;
-    Romain-Rolland à Ivry-sur-Seine ;
-    François-Rabelais à Vitry-sur-Seine.

Cette année, et pour la première fois, une école grecque - l’école primaire Ali Meria à Volos – contribuera également au Livre de l’académie. Il s’agit d’une école située en Thessalie, un des partenaires de l’académie.

Mise à jour : mars 2024