ac-creteil.fr

Actualités

Partager cette page

Scolarisation des élèves autistes
Actu académique  - 21/05/2015

Mardi 19 mai 2015, l’unité d’enseignement autisme maternelle de l’école Charles Beuvin de Créteil (94) accueillait Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités.

À genoux, l’enseignante spécialisée parle aux 3 élèves assisComme tous les jours de la semaine, excepté le mercredi consacré à la concertation, l’enseignante spécialisée et les quatre éducatrices de la classe s’apprêtent à accueillir David, Théo et leurs camarades pour une journée d’école. Ces enfants sont présents sur le même temps que les élèves de leur classe d’âge et bénéficient tout au long de la semaine d’interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques. De plus, ils participent aux activités communes de l’école maternelle, aux récréations, aux repas...

« Ce sont des enfants atteints de troubles autistiques mais ici, ils sont aussi et avant tout des élèves », souligne Hélène Pradoux, directrice de l’école évoquant les progrès fulgurants réalisés depuis la rentrée, notamment en termes de communication, grâce au travail du personnel éducatif, médical, mais aussi à l’investissement des parents qui font de cette expérimentation un « véritable projet d’école global ».

 Assis, une enseignante spécialisée avec 3 élèves devant un panneau avec des photos-portraits d’élèvesL’un de ses axes forts est indiscutablement la guidance parentale, comme le souligne Ana, maman des jumeaux David et Théo. « Nous avons beaucoup erré avant d’obtenir un diagnostic. Tous les professionnels de la petite enfance ne sont pas formés à l’autisme et bien souvent, les portes se ferment lorsque l’on prononce ce terme. Ce fut un soulagement intense de trouver ici non seulement un accueil et une prise en charge scolaire et médicale pour nos enfants, mais aussi une véritable formation pour nous, parents. La présence d’une éducatrice à domicile 1 h 30 par semaine nous permet d’adopter les bons réflexes à la maison, d’assurer la continuité dont ils ont besoin pour apaiser leurs angoisses, naturellement plus prononcées que chez les autres enfants ».

« Le fait de les faire travailler ou manger assis, dans le calme, est un progrès immense que l’on aurait jamais obtenu autrement », poursuit-elle avant de témoigner sa profonde reconnaissance à tous les acteurs impliqués.

Mmes Gille, rectrice, Dulieu, dir. du SESSAD de Créteil, et Derrien, CTASH dans la classe, baie vitrée, rideaux bleusBéatrice Gille, qui a visité cette structure avec des représentants de l’institution scolaire et de la municipalité, n’a pas manqué de remercier l’équipe pour son investissement au quotidien. « Le travail mené est considérable et n’aurait pas été possible sans la cohésion que vous avez su installer grâce à l’observation attentive et à la concertation ».

En septembre 2015, une structure équivalente ouvrira ses portes en Seine-et-Marne et l’année suivante, ce sera au tour de la Seine-Saint-Denis de rentrer dans le dispositif.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Directions des services départementaux de l'éducation nationale

Contour des 3 départements de l’académie de Créteil Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 94 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 93 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 77

Campagnes

Saisir les services de l'État