Retour à la page d'accueil

Des classes de ville aux "classes de vie citoyennes"
La citoyenneté à l'honneur à Champigny-sur-Marne (94)

Document réalisé grâce à l'aimable collaboration de
Madame Agnès Renard, coordonnatrice dans la 18ème circonscription de Champigny-sur-Marne.

 

Préambule / Qu'est-ce qu'une classe de ville ? / Projet à l'initiative d'une mairie. Le service culturel à Champigny sur Marne /
Le projet campinois 2004-2005 (partie déjà publiée sur notre site) / 2008-2009: Des classes de ville aux "classes de vie citoyennes"/
Les textes officiels / Les partenaires institutionnels / Liens utiles / Bibliographie / D'autres expériences sur l'académie

 

Préambule

Les classes de ville, et plus largement l'éducation à l'environnement urbain, s'inscrivent dans les objectifs de l'école, comme l'illustrent certains textes officiels récents. Les écoles élémentaires de la 9ème et de la 18ème circonscription de la ville de Champigny-sur-Marne ont su apporter une attention toute particulière au rôle tenu par le milieu dans le développement de la personne et ce depuis déjà sept ans.
La classe de ville est une occasion privilégiée de ce point de vue pour faire vivre aux enfants un projet d'éducation globale. C'est une classe de découverte à part entière qui articule des temps scolaires, des activités de découverte, une vie collective et l'organisation de la vie quotidienne.

 

Qu'est-ce qu'une classe de ville ?

Les classes de ville permettent à la politique de la ville de décliner les objectifs éducatifs dans le cadre du projet éducatif local.
Elles s'organisent de deux façons.
1) A l'école. Le thème de la ville sert de support aux enseignants et aux apprentissages scolaires. C'est l'occasion pour les élèves de réaliser des travaux, de concrétiser et de finaliser leur expérience. Elles entrent dans le cadre du projet d'école.
2) En dehors de l'école. A l'initiative de la municipalité, dans les centres de loisirs, centres de vacances, associations ou des dispositifs comme l'école ouverte. Pendant les vacances ou dans le temps scolaire.

Les modalités demeurent très souples pour chaque genre et tous les supports pourront être utilisés : écrit, oral, radio, journal, courrier, photo. Il existe des classes de ville hébergées, accueillies, transplantées, européennes, thématiques…
Dans tous les cas, il s'agit de provoquer un décentrement dans l'espace et amener à un nouveau regard sur des lieux de vie quotidienne. Il existe des classes de ville hébergées, accueillies, transplantées, européennes…etc

 
Projet à l'initiative d'une mairie : le service culturel à Champigny sur Marne.

A l'origine l'opération menée "l'architecture, un art dans ma ville" connut un vif succès. Aussi le service culturel de la mairie de Champigny souhaite réitérer l'expérience en prenant comme objet d'étude l'amélioration de la communication entre les deux parties de la ville. Les classes de ville permirent ainsi d'œuvrer au rapprochement des deux zones campinoises. La thématique dominante ? L'eau (proximité de la Marne).
En conjuguant le hors temps scolaire et le temps scolaire et en organisant des jumelages entre les classes situées dans les deux parties, cent cinquante enfants, soit trois classes (CE2, CM1 et CM2) du haut de Champigny et trois autres classes du bas de la ville furent impliquées.
Des sorties communes en les classes jumelées, une semaine de temps fort pour réunir tous les élèves et visiter les artistes de la ville, monsieur le maire, la visite d'une association de quartier pour animer des ateliers sur le thème de l'eau..etc.

 
Le projet campinois : 2004-2005

(Cette partie a été publiée sur notre site en octobre 2005. Pour cette nouvelle publication elle a été légèrement modifiée.)

Le contexte :

La classe de ville citoyenne concerne les classes de CM1 / CM2 et 4eme. Elle permet aux élèves de redécouvrir leur ville en l'appréhendant dans toute sa diversité. Ils vont pouvoir rencontrer des partenaires locaux associatifs, municipaux, étatiques... et percevoir la dimension citoyenne de leur ville.

Ce projet a été réalisé à l'initiative de deux coordonnateurs de REP, Agnès Renard et Laurent Puig, en partenariat avec Mme Nayet-Khalhoua de la Direction de la sécurité et de la prévention de Champigny. Il satisfait aux exigences du contrat de ville : mettre l'accent sur l'ancrage des différents quartiers dans la ville, leur valorisation, une meilleure connaissance de la ville et de ses structures ainsi qu'un plus grand respect des acteurs intervenants dans ces quartiers.

Les objectifs généraux d'une classe de ville citoyenne peuvent être énoncés comme ci-dessous :

  • choisir la ville ou une partie de la ville comme sujet d'étude
  • intégrer les élèves dans l'environnement urbain
  • s'ouvrir sur la vie de la ville
  • développer une attitude citoyenne, apprendre à être citoyen dans sa commune
  • lier les apprentissages
    • à la vie quotidienne en favorisant la maîtrise du langage et de la langue française (dire, lire, écrire)
    • à de véritables situations de communication
  • favoriser l'insertion et l'intégration des élèves par la réussite scolaire
  • développer l'esprit critique
  • favoriser une éducation à la citoyenneté vivante et active
  • faire des recherches auprès de divers services, rencontrer d'autres acteurs de la ville
  • communiquer oralement et par écrit
  • promouvoir une démarche pédagogique qui engage à travailler "autrement"
  • permettre aux enseignants et aux élèves de consacrer un temps de travail à ce projet dans le courant de l'année scolaire

A cela, on peut ajouter des objectifs spécifiques propres à ces classes :

  • exposer son travail
  • présenter son école
  • présenter son quartier
  • travailler sur des textes de loi, sur des règlements en se servant de supports variés
  • utiliser des outils : magnétophones, appareils photo, ordinateurs... pour présenter son travail
  • organiser des rencontres interclasses pour échanger et partager sa réflexion et son travail

 

Déroulement des classes de ville citoyennes :

Cinq classes de Champigny sont concernées en 2004-2005. Il s'agit d'élèves de CM1, CM2 et 4ème, ces derniers travaillant plus particulièrement sur la sécurité routière.

Un temps fort se déroule sur deux semaines du mois d'avril pendant lesquelles les classes vont se déplacer pour découvrir leur ville :


La maison de Justice et de droit et la mairie
  • L'Hôtel de Ville : première découverte du rôle des élus, rencontre avec un maire adjoint dans la salle du Conseil Municipal, puis rencontre avec un officier d'état civil dans la salle des mariages (liste des questions posées par les élèves). Certaines classes ont par la suite établi une correspondance avec la mairie.

Questions / réponses sur la mairie
(Cliquez pour agrandir)

  • Circuit guidé de la ville avec un architecte du CAUE (Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement, visite et étude du centre ville.
  • Parcours dans la ville à travers différents lieux de citoyenneté (photo).
  • Visite de la caserne des sapeurs-pompiers (photo).

  • Participation à un spectacle de théâtre forum "Souen Fu ou l'école de la vérité du vent" par la compagnie "le théâtre de Jade".

  • Rencontre d'institutions et associations de quartiers pour travailler sur la connaissance de leur établissement et de leur quartier (Nature et société, association d'alphabétisation, participation au jeu "Viva Cité"...).




Usine de recyclage


Une association d'alphabétisation

Jeu "Viva Cité" :
Ce jeu, conçu sur le modèle du "Trivial Pursuit", permet d'aborder des thèmes liés à la vie dans le quartier et en collectivité : règles de bon voisinage, propreté, tri sélectif, découverte du quartier .... Il se déroule en CM2, au cours d'un après-midi et est animé par les équipes de proximité (gardiens et médiateurs) de l'entreprise "Immobilière 3F" (entreprise de gestion et construction de logements sociaux) .
Il a été créé en 1999 par une équipe de gardiens d'immeubles de Colombes (92) en collaboration avec des enseignants puis repris dans le Val de Marne à Bonneuil et au Bois l'Abbé à Champigny et Chennevières.
Dans chaque quartier, les questions sont rédigées par les gardiens, les enseignants et les représentants des services municipaux pour que le contenu soit adapté à chaque site.
Informations auprès de Mme Catherine Paulin du département gestion social de "Immobilière 3F" : 01 40 77 36 06.

L'ensemble de ces rencontres a été un point d'appui permettant aux enseignants d'aborder en classe des contenus liés à la citoyenneté. Pour certains élèves, elles ont été l'occasion de faire des recherches documentaires. Pour cela, des malles pédagogiques ont circulé dans les classes (liste des livres composant une malle pédagogique - pdf).

Une exposition, installée durant une semaine en juin dans le hall de la mairie, a permis de valoriser le travail réalisé auprès des enfants, parents, enseignants et autres campinois. (Les photos en ligne ont été prises à cette occasion. Cliquez pour agrandir.)


Les acrostiches

Les livres qui nous ont plu

Description de la ville

Présentation de la ville

Pour financer ces classes, un budget de 7000 € a été accordé sur les fonds de la politique de la ville pour les transports en cars, le fonds documentaire et littéraire, et le matériel nécessaire à l'exposition.

 

Quelques éléments de bilan :

En terme d'organisation et de préparation, il apparaît nécessaire de :

  • démarrer le projet plus tôt dans l'année scolaire afin que les enseignants disposent de davantage de temps pour préparer les rencontres avec les élèves (préparation du questionnaire à l'intention des différents intervenants, travail sur le vocabulaire, les contenus ...),
  • organiser plus tôt les plannings des visites notamment pour prendre en compte la disponibilité des salles,
  • espacer les visites à la mairie sur toute l'année et non sur deux semaines,
  • associer la direction de l'enseignement de la ville au projet, à la fois sur l'organisation générale du projet mais aussi pour répondre aux questions des enfants sur la compétence municipale relative aux écoles primaires.

En terme de déroulement :

  • Les visites et interventions à la mairie se sont très bien déroulées, la direction et les agents qui ont participé à ces moments sont prêts à se réinvestir. Certaines pistes pourraient être davantage exploitées : élection, droit de vote, buste de Marianne. Les discussions avec le maire adjoint ont permis de casser certaines idées reçues (notamment autour de la question du mandat de l'élu, de son investissement personnel et de ses indemnités).
  • La rencontre avec le greffier de justice était adaptée aux préoccupations des élèves.
  • Les enseignants souhaitent reconduire ce projet en espaçant les différentes visites tout au long de l'année afin de disposer d'un temps plus long pour préparer chaque rencontre. Il deviendrait ainsi possible que chaque classe consacre un trimestre entier à un grand thème : l'organisation judiciaire, l'organisation administrative locale, les associations...
  • La pièce de théâtre a été considérée comme un moment fort pour tous.

A propos de l'exposition :

Cette exposition a été très compliquée à organiser (problèmes de planning, de période inadaptée au calendrier municipal, problème avec les initiatives publiques qui ont oublié le vernissages le jour prévu...). Globalement, l'événement a été préparé trop tard.

Consulter les bilans de deux classes de ville : CM2 de l'école Joliot Curie à Champigny et de la classe de 4ème du collège Lucie Aubrac à Champigny.

 

Documents joints :

Bibliographie des livres utilisés dans les classes de ville
Liste des questions posées à M. Lecuyer, adjoint au maire
Liste des questions posées au greffier
Photographies des travaux des élèves
Les bilans de deux classes de ville : CM2 de l'école Joliot Curie et classe de 4ème du collège Lucie Aubrac

 

2008-2009 : Des classes de ville aux "classes de vie citoyennes"

Ce projet qui s'incarne depuis de nombreuses années au travers des élèves, des enseignants et des nombreux partenaires concerne six classes de CM2 des deux circonscriptions, soit les groupes scolaires Maurice Thorez, Georges Politzer et Joliot Curie.
La forme adoptée cette année permet aux enseignants d'intégrer cette action à leur projet de classe et au projet d'école selon une organisation souple qui permet de mener un travail tout au long de l'année.

La coordination du projet est assurée par les deux coordonnatrices de réseaux d'éducation prioritaire et la collaboratrice de la direction du service sécurité prévention.

Corinne Caron (9ème circonscription)
Agnès Renard (18ème circonscription)
Marilyn Porte (Mairie de Champigny)


Objectifs et enjeux d'un projet citoyen :

- Un programme d'actions cohérentes et pertinentes

Il s'inscrit en cohérence avec les objectifs et les priorités nationales et académiques de l'Éducation nationale.
Le programme d'actions retenu est pertinent par rapport aux objectifs des différents projets des écoles qui participent à cette action spécifique. Il prévoit une évaluation de fin d'année qui nous permettra de vérifier l'impact des actions et des effets attendus.

Il satisfait également aux exigences du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) en contribuant notamment à :

  • Ancrer les quartiers dans la ville renforçant l'idée que les enfants doivent pouvoir circuler dans la ville, afin de pouvoir sortir de la dimension du quartier qui contribue parfois à isoler les habitants ;
  • Favoriser l'accès aux services et équipements publics en organisant des visites (voir les actions prévues) ;
  • Consolider le lien social et les solidarités entre quartiers et stimuler le lien avec les familles en développant les rencontres dans le cadre d'expositions délocalisées de leur lieu de conception et en organisant des visites de différents lieux associatifs dans les quartiers ;
  • Renforcer le partenariat entre la communauté scolaire et la municipalité de Champigny-sur-Marne.
  • Lutter contre les discriminations en favorisant l'intégration et l'égalité des chances ;


Objectifs généraux d'une classe de ville :

  • Comprendre sa ville en organisant des parcours d'apprentissage ;
  • Favoriser une éducation à la citoyenneté, vivante et active ;
  • Favoriser l'insertion et l'intégration des élèves par la réussite scolaire ;
  • Assurer les prolongements entre le cadre solaire et le temps périscolaire (liens possibles avec le PRE (Projet de Réussite Éducative)

Objectifs spécifiques de ces classes de ville :

  • Choisir la ville ou une partie de la ville comme sujet d'étude ;
  • Faire des recherches auprès de divers services, rencontrer d'autres acteurs de la ville ;
  • Communiquer oralement et par écrit ;
  • Promouvoir une démarche pédagogique qui engage à travailler "autrement" en s'appuyant sur les temps forts des visites ;
  • Exposer son travail ;
  • Présenter son école, son quartier ;
  • Travailler sur des textes de loi, sur des règlements et sur des supports variés ;
  • Utiliser des outils : magnétophones, appareils photo, ordinateurs… pour présenter son travail ;
  • Organiser des rencontres interclasses pour échanger et partager sa réflexion et son travail ;
  • Questionner la place du citoyen dans la cité ;
  • Permettre aux enseignants et aux élèves de consacrer un temps de travail à ce projet dans le courant de l'année scolaire.

Les actions prévues :

  • La municipalité apporte son soutien logistique. Les différents partenaires : associations, institutions, entreprises, bailleurs sociaux, aident à l'élaboration du contenu ou permettent de faciliter les contacts dans le domaine d'étude choisi.
  • Visite de cinq lieux où s'exerce la démocratie pour se familiariser avec des institutions de proximité et leurs acteurs: la mairie, et une première découverte du rôle des élus, les services de l'état civil et de l'enseignement, les archives municipales et la Maison de Justice et du Droit ;
  • Utilisation de fonds documentaire et littéraire ainsi que de jeux sur la thématique de la citoyenneté. (4 malles) ; distribution de "fiches actions" rédigées par les services municipaux concernés et élaborées par le service communication de la mairie ;
  • Une valorisation et une restitution des travaux des élèves sont prévues sous la forme d'une exposition ouverte au public scolaire et aux familles, dans deux lieux différents.


Le calendrier, l'organisation générale :

Les classes des deux circonscriptions implantées sur deux secteurs géographiques très différents travailleront sur la connaissance de leur établissement de leur quartier et de la ville.
Un calendrier précisant les dates, les horaires et les lieux des visites est fournit aux classes participantes.
Les transports des élèves habitant dans les quartiers éloignés du centre ville, sont organisés et planifiés par le service municipal sécurité prévention et assurés soit par les lignes de bus régulières de la RATP, qui détache des agents pour accompagner les enfants pendant les voyages.


Les partenaires principaux :

  • Éducation nationale
  • Ville
    • Service sécurité prévention
    • État civil
    • Archives municipales
    • MJD
    • Enseignement

Cette année, d'autres partenaires pourront être sollicités, par exemple les associations de proximité.


Les partenaires associés :

  • La Ratp.
  • Les bailleurs sociaux ayant du patrimoine immobilier sur la ville : OPAC 75, OPAC 94, IDF Habitat, 3F ;
  • La municipalité et ses différents les services :
  • Finances
  • Communication
  • Reprographie
  • Accueil
  • Initiatives publiques
  • Cabinet du maire
  • Secrétariat des élus engagés dans le projet
  • Parc auto
  • Culture


Évaluation :

Trois rencontres sont prévues entre les enseignants et les agents des services municipaux engagés dans l'action. La première pour présenter le calendrier du projet, en décembre 2007, un bilan intermédiaire courant avril 2008 et une évaluation fin juin 2008.
L'exposition de fin d'année, organisée par la 9ème circonscription sur l'école Joliot Curie, permettra aux enfants de présenter leurs travaux à leurs parents, à leurs amis et au public plus large qu'ils auront rencontré pendant leurs visites. Quant à la 18ème circonscription, il s'agira d'une présentation orale et écrite des travaux notamment dans le journal municipal.

 
Les textes officiels:
  • Circulaire de la 29/09/99 relative à la préparation et suivi des volets éducation des contrats de ville.
  • Circulaire n° 99 -136 de la 21/09/1999 relative à l'organisation des sorties scolaires.
  • Circulaire n° 97-176 relative aux sorties scolaires collège et lycée
  • Circulaire n° 90 du 11/05/90 et circulaire INT - MEN n° 081-46 relative aux formalités de sorties de territoire français avec des mineurs.
  • Circulaire n° 14 -153 du 31/12/98 relative aux contrats de ville 2006-2006.
  • Circulaire n° 98-144 du 9/7/98 relative au CEL
  • Circulaire du 02/02/1999 relative aux opérations " ville vie vacances ".

 

Les partenaires institutionnels :
  • Le ministère de l'Éducation nationale
  • Le ministère de l'intérieur
  • Le ministère de la justice
  • Le ministère des sports
  • Le ministère de la culture et de la communication
  • Les municipalités.

 

Liens utiles

Citéphile : le réseau national pour l'éducation à l'environnement urbain.

Ligue française de l'enseignement et de l'éducation permanente

FNCAUE : Fédération nationale des Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement.

Les petits débrouillards

 
Bibliographie

Revue "Vers l'Éducation Nouvelle" n°525, janvier 2007. DOSSIER : Classes de ville
Coordonné par Vincent Chavaroche, Myriam Fritz-Legendre, Jean-Yves L'Helgouac'h, Frank Miné, Jean-Pierre Picard. Pourquoi partir en classe de ville / Apprentissages et pédagogie du projet / Notre conception de la classe de découverte / La classe de ville / La ville, le fait urbain.

Classes de ville : mode d'emploi
CRDP de Créteil, 1999
Un ouvrage très pratique pour se familiariser avec ce dispositif. Nombreuses pistes d'activités.

Lire sa ville : des activités pour la classe au cycle 3 et en 6ème, CD coordonné par Arlette Weber
CRDP de Créteil (Argos démarches), 1999
"La ville est aussi un texte à lire". Description d'activités pour exploiter pédagogiquement le thème de la ville en français, éducation civique, histoire-géographie, sciences et technologie ou éducation artistique.

Article du mois d'avril 2009, Notre ville, mairie de Champigny par Sandrine Becker

Mallette pédagogique sur la ville, Cddp du Val de Marne.
Liste des titres en ligne :

 

D'autres expériences sur l'académie :

Une classe de ville en maternelle à La Courneuve (compte rendu sur le site de la circonscription)
"Autour de deux classes à PAC, c'est l'ensemble des moyennes et grandes sections de l'école Paul Langevin (4 classes) qui se mobilisent en classes de ville."

Une classe de ville transplantée en 4ème : Drancy-Saint Malo (Compte rendu pour Innovalo)
"Dans le cadre des travaux croisés, des élèves de Drancy comparent leur ville à Saint-Malo et passent du patrimoine local au patrimoine national. Ils vont réfléchir sur la tension entre modernisation et conservation du patrimoine, créer deux objets architecturaux et dialoguer-argumenter avec des urbanistes."

 

Patricia Rolland, professeur documentaliste, secrétaire de rédaction du CAREP.

 

© Académie de Créteil - Site ZEPREP - mai 2009 -