Vous êtes :
  • Élève / Étudiant
  • Personnel
  • Parents
  • Partenaire
  • Espace Presse

Petits papiers, grandes idées

Deux élèves font un test de conductivité des déchetsL’équipe du collège Pablo Neruda de Stains (93) s’est engagée tout au long de l’année dans un projet éducatif qui a permis à l’établissement d’obtenir le label Éco-École. Ce dernier reconnaît l’engagement de l’établissement vers un fonctionnement éco-responsable et l’intégration de l’éducation au dévelop­pement durable dans les ensei­gnements. Le cheval de bataille du collège ? La consommation de papier. L’équipe a ainsi conçu un projet qui permettait à des élèves de deux classes de 5e d’agir au quotidien et de proposer des solutions viables, vivables et durables dans ce domaine.

Deux élèves font un test d’inflammabilité des déchetsHuit objectifs ont guidé l’équipe pédagogique : améliorer la gestion du papier au sein du collège, obtenir le label Éco-École, former les élèves à devenir des éco-citoyens, mettre en pratique et donner du sens aux appren­tissages pluridisciplinaires dispensés, sensibiliser les élèves au dévelop­pement durable à différentes échelles, envisager le développement durable sous un angle artistique, communiquer sur la gestion des déchets et développer l’autonomie des adolescents et leur esprit de solidarité. La stratégie mise en place ? Un plan en quatre phases : lancement du projet, diagnostic, actions, évaluation.

Évaluation de l’effet de serre causé par les gaz issus de la combustionLes élèves sont entrés dans le vif du sujet dès le début du projet. En effet, ils ont commencé par récolter, trier et mesurer les déchets produits à l’échelle de l’établissement. Dans un deuxième temps, il a fallu analyser les résultats et trouver des solutions pour réduire la consommation de papier. Pour aider les élèves à approfondir leur réflexion, de nombreuses actions ont été déployées. Outre l’acquisition en classe de connaissances, notamment sur l’histoire du papier, ils ont participé à des ateliers scientifiques. Ils ont également réalisé l’interview d’un agent de propreté de la ville de Stains afin de mieux connaître ce métier et de savoir ce que deviennent nos déchets. Par ailleurs, ils ont visité différents lieux : centre de tri, d’incinération des déchets, d’enfouissement, société de papeterie… D’autres animations ont complété ces actions. La rédaction du dossier « diagnostic » a permis à ces jeunes éco-citoyens de synthétiser leurs apprentissages et de travailler à l’obtention de compétences en informatique.

Ensuite, place à l’action au sein du collège ! Tout d’abord, les élèves ont conçu des affiches et une BD sur un « éco-code » afin de diffuser leur message de manière pédagogique. Parallèlement, ils ont fabriqué des poubelles de tri. Ils sont ensuite passés dans les classes du collège pour présenter leur projet, leur « éco-code » et leurs poubelles de tri. À noter, ces jeunes ont collaboré avec le club « Récup’ » du collège pour l’impression des BD sur des chemises, vêtements et sacs et pour la réalisation de maquettes en papier mâché. L’ensemble du projet n’était en effet pas dénué d’une visée artitistique. Ainsi, ils ont également visité l’atelier de deux artistes, fabriqué des masques en papier mâché et tourné un court-métrage.

Dernière phase du projet : l’évaluation. Pour cela, les actions suivantes ont été mises en place : récolte, tri et mesure des déchets au collège, atelier scientifique « analyse des données récoltées », fabrication de panneaux expliquant les différentes phases de la démarche, rédaction du bilan de projet. L’obtention du label Éco-École, attribué par la Fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe a bien entendu constitué un élément de satisfaction important, récompensant l’implication importante des élèves et de l’équipe dans ce projet d’ampleur.

Mardi 19 juin 2012, une exposition a rassemblé les acteurs de cette aventure, menée en partenariat avec des intervenants extérieurs, pour visionner un documentaire sur ses différentes étapes et se retrouver autour d’une exposition. Ce moment a permis à chacun de mesurer le chemin parcouru et de partager un moment d’échange, de réflexion et de convivialité.

Cartouche : MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE - MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE