Les différents types de drogues et leurs effets
Mode d'action des drogues
Prévenir et soigner la toxicomanie
Effets nocifs des drogues et toxicomanie
     
 

 

 

CLASSEMENT DES DROGUES SELON LEURS EFFETS PSYCHOTROPES:
 
 
On peut classer les drogues dans trois grands groupes principaux. La présentation suivante ne se veut cependant pas exhaustive : seules les principales substances y sont répertoriées (mais la liste est déjà longue!)
 
LES SEDATIFS
 
LES STIMULANTS
 
 
LES HALLUCINOGENES
 
 
 
LES SEDATIFS
Les drogues appartenant à cette catégorie ont pour effet principal de diminuer la douleur et l'anxiété : elles entraînent une forte sensation de bien-être.
Les sédatifs se divisent en trois groupes principaux:
  - Les somnifères et tranquilisants (méprobamates, benzodiazépines types "Valium",...)
  - L'alcool
  - Les substances opiacées ou opioïdes (qui dérivent de l'opium) : morphine, héroïne...
Certains sédatifs ont également un effet hallucinogène, tels que les substances volatiles issues de certaines colles ou dissovlants (qui sont "sniffés"). Ces dernières drogues, facilement accessibles (peu coûteuses) possèdent des effets très destructeurs, en particulier sur les cellules nerveuses.
 
 
LES STIMULANTS
 
Les drogues de cette catégorie ont pour effet de faire disparaître la fatigue, et rendent euphoriques. Elles augmentent la confiance en soi, la vigilance et l'impression d'être performant.
Les stimulants les plus répandus sont les suivants:
- Les amphétamines : drogues de synthèse, avalées sous forme de pilules le plus souvent
  - La cocaïne : extraite des feuilles de coca, elle se présente sous forme d'une poudre blanche et est le plus souvent prisée (aspirée par le nez)
  - Le crack : c'est une forme de cocaïne qui est fumée; ses effets sont puissants mais s'estompent très rapidement.
 
Certains stimulants ont également un effet hallucinogène, comme l'ecstasy par exemple (drogue de synthèse prise sous forme de pilules le plus souvent, dont la substance active est le MDMA).
 
 
LES HALLUCINOGENES
 
Ces drogues provoquent des hallucinations : le cerveau "crée" des informations sensoriels (visuelles, auditives,...) qui n'ont rien à voir avec la réalité perçue.
Certaines informations sensorielles nous informant sur la position de notre corps, les hallucinations provoquées peuvent parfois correspondre à des impressions de "flotter" en l'air, voire de sortir de son corps décrites par certaines personnes.
Parmi les drogues hallucinogènes, on trouve:
  - LSD : c'est une drogue de synthèse qui se présente sous forme de poudre. Comme très peu de poudre suffit à provoquer un "trip" (série d'hallucinations), cette drogue peut se consommer diluée dans une boisson par exemple (attention pour le consommateur non averti...)
  - Mescaline : c'est une substance alcaloïde très puissante extraite du cactus peyotl (traditionnellement consommée par des peuples indiens d'Amérique centrale)
  - Psilocybine : substance active extraite de certains champignons.
  - Cannabis (végétal) : ses effets sont plus ou moins forts selon qu'il est consommé sous forme de feuilles séchées ("herbe"), d'extraits de plante pressée ("résine" ou "shit") ou d'huile (concentré de substance active de la résine). Cette drogue est un peu particulière, car elle peut également entraîner des effets sédatifs ou stimulants.