ac-creteil.fr

Actualités

Partager cette page

COP 21 : l'académie de Créteil se mobilise
Actu académique  - 03/12/2015

L’académie de Créteil accueille sur son territoire la 21e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21 / CMP11), du 30 novembre au 11 décembre 2015. À cette occasion, nombre d’actions et de projets pédagogiques ont vu le jour dans l’académie.

Lycéens franciliens, notre COP 21

En 2014-2015, six établissements de l’académie de Créteil ont travaillé durant plusieurs mois sur la COP21. Ils ont notamment participé en mai 2015, avec les autres lycées franciliens associés à l’opération, à une simulation grandeur nature des négociations. Il s’agissait des lycées suivants :

  • lycée polyvalent Alfred-Nobel, Clichy-sous-Bois (93) ;
  • lycée Louise-Michel, Bobigny (93) ;
  • lycée du Bourget (93) ;
  • lycée Adolphe-Chérioux, Vitry-sur-Seine (94) ;
  • lycée Saint-Exupéry, Créteil (94) ;
  • lycée Voillaume, Aulnay-sous-Bois (93).

L'exposition « Le Climat, l'expo à 360° », présentée à la Cité des sciences et de l'industrie du 12 octobre 2015 au 20 mars 2016, intègre des vidéos tournées lors de ce projet d’envergure.

Le jeudi 3 décembre 2015, le lycée Adolphe-Chérioux de Vitry-sur-Seine a organisé de nouvelles séances de négociation. Un vif débat s’est instauré entre les représentants des différents pays, notamment sur la mise en place d’un « marché carbone ».  L’un des pays s’insurge alors : « On s’éloigne de la proposition, on ne remplace pas une loi par une autre loi ! ». Les digressions sont recadrées par le Secrétaire Général - professeur de SVT - qui prévient le représentant d’un pays qu’il risque d’être exclu de la table des négociations s’il ne respecte pas les règles de l’échange : respecter la parole de l’interlocuteur, rester dans le cadre du débat sur l’environnement. La séance s’est conclue, grâce à un simulateur,  sur un résultat chiffré, fruit des négociations des élèves : pas plus de 2.6° d’augmentation de température pour 2100. Une belle victoire puisque en mai dernier, les négociations n’avaient abouti qu’à 2.8° !

À cette occasion, le lycée a accueilli Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités. Elle n’a pas manqué de remercier l’équipe et les élèves pour leur investissement important dans ce projet qui transcende  les disciplines, dans lequel chacun apprend à appréhender la pensée de l’autre, les rapports de force qui se jouent, les possibilités de régulation et le compromis. « Ce à quoi nous venons d’assister, c’est l’école qu’on aime, l’école qu’on souhaite », a-t-elle conclu.

Une conférence sur les bonnes pratiques d’éducation au développement durable

Une conférence sur les bonnes pratiques d’éducation au développement durable s’est tenue dans le cadre de la COP21 le vendredi 4 décembre 2015.

Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités, s’est rendue au Bourget et a pris part au « Thematic Day » ouvert par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et par Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie), organisé dans le cadre de la COP21 au Village de la société civile.

Le thème de cette conférence, intitulée « Bonnes pratiques d’éducation au développement durable : comment impulser le changement pour éduquer aux enjeux du changement climatique ? », témoigne de l’importance de l’engagement de l’ensemble du monde éducatif sur ces thématiques.

Une vidéo, à laquelle ont participé des élèves et des enseignants de l’académie de Créteil, a notamment permis de rendre compte de cet engagement au sein des établissements scolaires.

Radio COP 21 au collège Marais-de-Villiers à Montreuil (93)

L'atelier radio en classeUn plateau de radio, baptisé Radio COP21, s’est installé dans une salle du collège Marais-de-Villiers à Montreuil (93) le 27 novembre 2015, pour un rendez-vous quotidien. Quatre élèves de 5e et de 4e et deux de leurs professeurs présentent dans ce cadre original le projet mené depuis plusieurs années dans leur établissement. L’émission se déroulant en direct et en public, ils ont été interrogés par l’animateur et par leurs camarades de 5e dès la première séquence : « Qu’est-ce que la COP 21 ? », « Quelle est la différence entre la météo et le climat ? », « Combien de temps faudra-t-il pour arrêter le réchauffement climatique ? » : autant de questions auxquelles ces jeunes « experts » ont dû répondre.

Dès la 6e, les élèves ont été sensibilisés à cet enjeu majeur par une démarche interdisciplinaire. Visites de stations d’épuration, réalisation d’exposés, travail autour de sujets variés (recyclage, réchauffement climatique, biodiversité, économies d’énergie, énergies alternatives) ont rythmé les mois passés. Pour reprendre les mots d’une élève, ce projet leur a permis de comprendre « ce qui détruisait la Terre et ce qui pouvait la sauver ».

Fruit de l’important travail des élèves et de l’équipe pédagogique, l’émission a parallèlement bénéficié du concours de Radio Ter et d’un partenariat avec le conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

L'opération #maplanete2050

Des élèves du collège Alfred-Sisley de l’Île-Saint-Denis (93) se sont rendus à la Maison de la Radio pour l’événement « #maplanète2050 », le mardi 3 novembre 2015. Organisé par France Info, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE), « #maplanète2050 » a permis de faire émerger des propositions autour de cinq thématiques : l’eau, l’alimentation, les transports, l’habitat et l’énergie. Avec leurs camarades des autres académies, les élèves ont remis le « Livre blanc de la jeunesse » aux organisateurs de la conférence.

De nombreux projets interdisciplinaires

Les élèves et l'équipe éducativeLa COP 21 a également suscité de nombreux projets interdisciplinaires dans les lycées, en lien avec l’éducation aux médias et avec l’ouverture internationale et culturelle. En voici quelques exemples :

  • Au lycée du Bourget (93), les jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2015, des élèves de seconde réalisent une émission de télévision sur la COP21 en partenariat avec le CLEMI. Le jeudi 10 décembre, ce sera une émission de radio. Par ailleurs, l’établissement accueille de jeunes reporters étrangers qui couvrent cet événement.
  • Au lycée Louise-Michel de Bobigny (93), un numéro « Spécial COP 21 » du journal du lycée va paraître.
  • Le lycée d’Arsonval de Saint-Maur-des-Fossés (94) accueille, pendant toute la durée de la COP21, une exposition sur le thème du changement climatique réalisée par des élèves de seconde.
  • Le mardi 1er décembre 2015, le lycée Bouloche de Livry-Gargan (93) accueille deux participants danois à la COP21 pour un échange. Une simulation des négociations est également prévue pour le vendredi 11 décembre.

Une académie mobilisée tout au long de l’année

L’engagement de l’académie dans cet enjeu éducatif majeur se traduit également par l’augmentation constante du nombre d’établissements labellisés « Établissement en démarche de développement durable » (E3D)

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Directions des services départementaux de l'éducation nationale

Contour des 3 départements de l’académie de Créteil Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 94 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 93 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 77

Campagnes

Saisir les services de l'État