Actualités

Partager cette page

Daniel Fery, un collège « connecté »
Actu académique  - 07/10/2015

Le mardi 6 octobre 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique, se sont rendues au collège Daniel Fery de Limeil-Brévannes (94). Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités, accompagnait cette visite.

Najat Vallaud Belkacem et Axelle Lemaire observe un élève utilisant un ordinateur portable

Ce déplacement a permis de rendre compte des derniers déploiements du Plan numérique annoncé en mai 2015 par le président de la République. La ministre a en outre annoncé qu’un appel à projets, dénommé « e-FRAN », allait être ouvert pour créer de nouveaux territoires éducatifs d’innovation, destinés à cadrer la transition numérique de l’École.

Najat Vallaud Belkacem, Axelle Lemaire, Jean-Marc Monteil et Béatrice Gille dialoguent avec les élèvesAccompagnées de Louis Schweitzer, Commissaire général à l’investissement, du recteur Jean-Marc Monteil, chargé de mission national pour le numérique, et de Mathieu Jeandron, Directeur du numérique pour l’éducation, les ministres ont pu constater qu’à Daniel Féry, la révolution numérique était bien en marche.

« L’usage du numérique dans ma discipline me permet de travailler tout à fait différemment : aiguiser la curiosité de mes élèves en facilitant leur créativité est le premier de ses bienfaits. Il m’a également amenée à repenser totalement certains cours », raconte Mme Galichet, professeure d’éducation musicale. Volontaires et enthousiastes, les élèves ont pu partager le fruit des enregistrements conçus chez eux grâce à une application de piano virtuel installée sur leurs tablettes numériques ou leurs smartphones.

Un élève se fait interviewer par France BleuEn Sciences de la vie et de la terre, c’est à l’élaboration d’une visite virtuelle du collège à destination des futurs 6e qu’ont assisté les personnalités présentes dans la classe de M. Véron. Une première évaluation collective a permis au professeur d’orienter la phase du travail personnel de chacun. Tous les groupes d’élèves ont ensuite eu la possibilité de mener un travail de type collaboratif ou coopératif grâce aux outils de la plateforme.

Enfin, la délégation a assisté à un cours d’histoire et de français auquel participaient des élèves ne maîtrisant pas notre langue (classes UPE2A), et a pu observer l’individualisation rendue possible par l’outil numérique. « Chacun gagne en autonomie et peut ainsi apprendre à son rythme, sans la pression du groupe », se réjouit M. Lagrange. « L’outil numérique est une aide précieuse pour les élèves allophones, non seulement pour l’entrée dans les apprentissages, mais aussi pour partager leur propre culture avec les autres », poursuit Mme Deweerdt, professeure d’histoire.

Najat Vallaud Belkacem face discute avec une élèveLes personnalités présentes ont salué le remarquable travail mené par les équipes du collège au cours d’une table ronde. Outre l’usage des outils à disposition, le recteur Monteil a souligné combien l’innovation était centrale dans ce plan, évoquant « l’importance des innovations pédagogiques et mais aussi celle de la mesure de leurs impacts sur la qualité de l’apprentissage ».

Béatrice Gille a pour sa part rappelé que l’académie de Créteil est particulièrement impliquée dans la mise en œuvre de ce Plan numérique, qui concerne 17 collèges et 44 écoles connectés préfigurateurs depuis la rentrée 2015.

Afin de tirer le meilleur parti des initiatives enseignantes et des ressources mises à disposition, un plan de formation exceptionnel a été mis en place dans l’académie pour l’année scolaire 2015-2016 : tous les établissements bénéficieront de 3 jours de formation organisés par le Pôle numérique, outre la formation initiale déjà dispensée par les Écoles Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE).

Faciliter l’accès à des ressources de qualité et poursuivre le développement des partenariats est l’une des préoccupations majeures de l’académie. L’opération «  Ordival » pilotée par le Conseil départemental du Val-de-Marne a d’ores et déjà apporté aux élèves des conditions d’apprentissage très performantes, et le développement de partenariats en direction des entreprises et du monde industriel devrait permettre d’enrichir encore les outils mis à disposition des élèves.

Tous les élèves de 6e des huit collèges préfigurateurs du Val-de-Marne recevront chacun une tablette courant novembre grâce à cette collaboration.

Interdisciplinarité, pédagogie active : le déploiement de l’usage du numérique s’inscrit pleinement dans la Réforme du collège qu’il devrait accompagner par les applications concrètes qu’il rendra possibles.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Directions des services départementaux de l'éducation nationale

Contour des 3 départements de l’académie de Créteil Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 94 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 93 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 77

Campagnes

action_sociale_rentree_2020v3

banniere acceo

Contacter l'équipe académique laicite

Covid-19 slider

Non au harcelement

Ecole inclusive

Saisir les services de l'État