Actualités

Partager cette page

Lycéens franciliens, leur COP21
Actu académique  - 07/05/2015

Moins de 7 mois avant le lancement de la conférence Paris-Climat qui réunira les 21 pays signataires du futur accord universel sur le réchauffement climatique, 96 lycéens franciliens présentaient leurs préconisations à l’issue d’une simulation grandeur nature alternant négociations officielles et tractations informelles au lycée du Bourget (93).

Photo de groupe dans le hall du lycée, Mmes Royal, Vallaud-Belkacem, Gille et les lycéen-ne-s rient

Somaya, lycéenne, debout au micro à proximité de Mmes Vallaud Belkacem et Royal, assises souriantes

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Ségolène Royal, ministre de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie ont assisté à une partie de cette journée marathon.

« Ce projet ambitieux, mené avec beaucoup de talent par les professeurs impliqués montre combien le travail en interdisciplinarité est essentiel pour former, au delà des élèves, les citoyens de demain » : a souligné Najat Vallaud-Belkacem, précisant que la Terre était finalement « ce que l’on décidait d’en faire », et exhortant les jeunes représentants des délégations étatiques présents à « s’emparer de son destin tout en construisant le leur ».

2 photos : des lycéens lors de la conférenceUne responsabilité de taille endossée par ces diplomates en herbe qui succèdent aux élèves du lycée franco-péruvien de Lima, au Pérou, témoins de la COP20. Ces derniers sont d’ailleurs venus transmettre le flambeau à leurs camarades franciliens, en préambule de la conférence.

« Le changement climatique est une cause planétaire et dans cet engagement, votre voix de jeunes citoyens est essentielle. Je salue le travail remarquable mené tout au long de l’année par les enseignants des différentes disciplines concernées qui vous ont permis d’acquérir des connaissances et des savoir-faire construisant solidement cette citoyenneté », a souligné Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités, en ouverture de cette journée.

Changement climatique, gouvernance internationale, processus de négociations et prise de parole en public n’ont en effet plus de secret pour ces diplomates en herbe s’étant succédés toute la journée à la barre des négociations avec éloquence, lucidité et optimisme.

Après la conférence, Lætitia, lycéenne (Louise Michel), face aux micros de Radio France

Ces jeunes orateurs incarnant chacun des pays signataires avec authenticité ont fait l’admiration des enseignants impliqués dans le projet. Ils sont en effet unanimes concernant l’investissement de leurs élèves qui ont pris leur rôle très à cœur. « Il y a eu un moment où l’on est clairement sortis de la virtualité. Je n’avais plus Laetitia en face de moi mais Barack Obama », a indiqué M. Descroix, professeur de mathématiques au lycée Louise Michel de Bobigny (93), lors de son intervention en présence des ministres.

Cet évènement inédit a permis de faire émerger des propositions concrètes en matière de climat, portées par des élèves affirmant par leur sérieux et leur investissement leur engagement pour l’avenir de la planète.

Invités au ministère de l’écologie par Ségolène Royal, ils pourront prochainement poursuivre l’expérience COP21 qu’ils ne sont de toute évidence pas prêts d’oublier !

La COP21 des lycéens cristoliens

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Directions des services départementaux de l'éducation nationale

Contour des 3 départements de l’académie de Créteil Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 94 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 93 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 77

Covid-19 slider

Contacter l'équipe académique laicite

Vignette carre SP+ resultats et engagements

Vigipirate risque attentat