Actualités

Partager cette page

[#persévérance scolaire] « Un an pour apprendre » : une réussite confirmée
Actu académique

Le dispositif « Un an pour apprendre » a conclu sa seconde session par une journée de rencontres où les élèves ont pu présenter les réalisations accomplies durant l'année.

Le 27 juin 2018, au Lycée international de l'Est parisien à Noisy-le-Grand (93), s'est déroulée une journée de rencontres sur l'accueil et la formation des mineurs étrangers, partagée entre la présentation des travaux des élèves le matin et l'intervention de plusieurs personnalités l'après-midi. Mis en place depuis 2016, le dispositif « Un an pour apprendre »  permet en effet de prendre en charge des mineurs de plus de 16 ans nouvellement arrivés en France : venus surtout d'Afrique et d'Asie, ces jeunes qui n'ont jamais été scolarisés antérieurement, ou très peu, bénéficient tout au long de l'année scolaire d'un accompagnement pédagogique adapté.

 

6 groupes ont successivement présenté leurs travaux : les élèves des collèges Françoise-Giroud à Vincennes (94) et Beaumarchais à Meaux (77), et ceux des lycées Jules-Michelet à Fontenay-sous-Bois (94), Antonin-Carême à Savigny-le-Temple (77), Eugène-Hénaff à Bagnolet (93) et André-Sabatier à Bobigny (93). Au programme, du mime et du théâtre, inspirés notamment de contes africains mais aussi de l'histoire du parcours personnel de ces jeunes jusqu'à leur arrivée en France : des présentations chargées d'émotion, mais aussi pleines d'humour.

 

Un quiz sur les Valeurs de la République a également permis de mesurer les acquis de l'année sur ces notions : 91 % des élèves ont réussi les tests. Et pour conclure la matinée, élèves et enseignants ont été invités à laisser un témoignage écrit de leur expérience. Leurs messages seront réunis dans un livret qui sera remis à tous les participants.

 

L'après-midi, des échanges ont eu lieu entre les professionnels qui animent le dispositif « Un an pour apprendre » sur la professionnalisation des équipes du Centre académique pour la scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (CASNAV) et de la Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS). Des représentants du ministère de l'Intérieur, du ministère de la Justice et des Conseils départementaux ont présenté leurs actions en faveur des mineurs étrangers.

 

 

Cette année encore, environ 110 jeunes ont bénéficié du même dispositif qu'en 2016-2017. Cet accompagnement est conçu pour répondre à leurs besoins spécifiques : avoir une connaissance minimale de la langue française, acquérir des compétences permettant d'intégrer une formation qualifiante ou pré-qualifiante, et enfin connaître et comprendre l'environnement social et économique pour mieux s'y intégrer. Le projet « Un an pour apprendre », co-financé par le Fonds social européen, répond aux objectifs prioritaires de l'académie : adapter l'accompagnement des élèves à leurs besoins particuliers et favoriser l'inclusion des jeunes qui arrivent en France sans en connaître la langue, en s'appuyant notamment sur les Unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A). 

Pour en savoir plus

CASNAV

MLDS

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Directions des services départementaux de l'éducation nationale

Contour des 3 départements de l’académie de Créteil Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 94 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 93 Les 3 départements de l’académie de Créteil : contour du 77

Campagnes

Vignette_campagne_guide_logement

Saisir les services de l'État